Lymphome diffus à grandes cellules B non éligible à une greffe : le schéma pola-BR offre une amélioration significative de la SG, comparativement à BR

  • Sehn LH & al.
  • J Clin Oncol
  • 6 nov. 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Le polatuzumab védotine associé à de la bendamustine et à du rituximab (pola-BR) a permis d’obtenir une amélioration significative des résultats de survie, comparativement au schéma BR seul, chez des patients atteints d’un lymphome diffus à grandes cellules B en rechute/réfractaire (LDGCB R/R) qui n’étaient pas éligibles à une autogreffe de cellules souches (AGCS).

Pourquoi est-ce important ?

  • Les patients atteints d’un LDGCB R/R qui ne sont pas éligibles à une AGCS, ou qui présentent une rechute après une AGCS, ont un pronostic défavorable et des options thérapeutiques limitées.
  • Il s’agit de la première étude à démontrer un bénéfice de survie globale (SG) dans ce contexte.  

Protocole de l’étude

  • Une étude de phase II a comparé les schémas pola-BR (n = 40) et BR (n = 40), chez des patients atteints d’un LDGCB R/R qui n’étaient pas éligibles à une greffe.
  • Financement : Genentech ; F. Hoffmann-La Roche.

Principaux résultats

  • Avec le schéma pola-BR, comparativement au schéma BR :
    • Taux de réponse complète (RC ; évaluée par un comité de revue indépendant [CRI]) de 40,0 %, contre 17,5 % (P = 0,026).
      • Taux de concordance de plus de 90 % entre les résultats du CRI et de l’investigateur.
    • La SSP médiane (selon le CRI) était de 9,5 mois (IC à 95 % : 6,2–13,9), contre 3,7 mois (IC à 95 % : 2,1–4,5) : rapport de risque (RR) de 0,36 ; IC à 95 % : 0,21–0,63 ; P 
    • La SG médiane était de 12,4 mois (IC à 95 % : 9,0–non estimable), contre 4,7 mois (IC à 95 % : 3,7–8,3) : RR de 0,42 ; IC à 95 % : 0,24–0,75 ; P = 0,002.
    • 46,2 % des patients ont présenté une neutropénie de grade 3–4 avec le schéma pola-BR, contre 33,3 % avec le schéma BR.
    • 41,0 % ont présenté une thrombopénie de grade 3–4 avec le schéma pola-BR, contre 23,1 % avec le schéma BR.

Limites

  • Échantillon de taille limitée.