LNH : VEN + R-/G-CHOP permet d’obtenir un taux de réponse élevé et une sécurité d’emploi gérable

  • Zelenetz AD & al.
  • Blood
  • 8 mars 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Le vénétoclax (VEN) a démontré une sécurité d’emploi gérable et un taux de réponse élevé lorsqu’il était associé à un anticorps anti-CD20 et au schéma CHOP (cyclophosphamide, doxorubicine, vincristine et prednisone), chez les patients atteints d’un lymphome non hodgkinien (LNH) à cellules B.

Pourquoi est-ce important ?

  • Il s’agit de la première étude portant sur VEN en association avec un anticorps monoclonal anti-CD20 et le schéma CHOP.

Protocole de l’étude

  • L’étude de phase Ib CAVALLI a été menée afin d’évaluer VEN en association avec du rituximab (R) ou de l’obinutuzumab (G) et CHOP, chez 56 patients atteints d’un LNH à cellules B.
  • L’âge moyen des patients était de 60,3 ans (intervalle : 37–79).
  • Financement : Genentech ; AbbVie.  

Principaux résultats

  • La dose maximale tolérée n’a pas été atteinte pour VEN ; la dose recommandée pour la phase II était de 800 mg aux jours 4–10 du cycle 1, et aux jours 1–10 des cycles 2–8.
  • Réponses avec VEN + R-CHOP, comparativement à VEN + G-CHOP :
    • taux de réponse globale : 87,5 % contre 87,5 % ;
    • réponse complète (RC) : 79,2 % contre 78,1 % ;
    • RC chez les patients atteints d’un lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) : 80,0 % contre 100 % ;
    • RC chez les patients atteints d’un lymphome folliculaire : 70,0 % contre 80,0 %.
  • Chez les patients atteints d’un LDGCB, la SSP à 1 an était de 70 % avec VEN + R-CHOP, contre 100 % avec VEN + G-CHOP.
  • Événements indésirables de grade 3/4 les plus fréquents avec VEN + R-CHOP/VEN + G-CHOP, respectivement :
    • Neutropénie (54,2 %/59,4 %), neutropénie fébrile (33,3 %/25,0 %), thrombopénie (16,7 %/37,5 %) et anémie (12,5 %/31,3 %).

Limites

  • Taille d’échantillon limitée pour chaque cohorte de doses.