LMA : le nouveau protocole de greffe offre une survie favorable et une prophylaxie contre la réaction GVH

  • Salas MQ & al.
  • Eur J Haematol
  • 26 août 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les patients atteints d’une leucémie myéloïde aiguë (LMA), un conditionnement d’intensité réduite (CIR) et une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (allo-GCSH) associée à de la globuline antithymocyte (GAT), puis du cyclophosphamide après la greffe (Posttransplant Cyclophosphamide, PTCy), se sont montrés potentiellement curatifs et ont permis d’obtenir un taux élevé de survie sans réaction du greffon contre l’hôte (GVH)/sans rechute à un an.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le conditionnement optimal et la prophylaxie contre la réaction GVH n’ont pas encore été établis dans ce contexte.

Protocole de l’étude

  • Une étude a été menée afin d’évaluer les résultats après un CIR, suivi d’une allo-GCSH associée à de la GAT, puis de PTCy, chez 147 patients adultes atteints d’une LMA.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • Incidence cumulée de la réaction GVH au jour +100 :
    • réaction GVH aiguë (GVHA) de grades II–IV : 14,3 % (IC à 95 % : 2,3–26,3 %) ;
    • GVHA de grades III–IV : 1,4 % (IC à 95 % : 0–6,4 %).
  • 8,3 % (IC à 95 % : 1,2–15,4 %) des patients présentaient une réaction GVH chronique (GVHC) modérée à sévère à 1 an.  
  • Aucune différence significative n’a été observée au niveau de l’incidence cumulée par type de donneur pour :
    • la réaction GVHA de grades II–IV : P = 0,42 ;
    • la réaction GVHC modérée–sévère : P = 0,463.
  • À un an :
    • Le taux de SG était de 66,9 % (IC à 95 % : 58,4–74 %).
    • Le taux de survie sans rechute (SSR) était de 59,9 % (IC à 95 % : 51,3–67,5 %).
    • L’incidence cumulée de rechute était de 21,4 % (IC à 95 % : 13,1–29,6 %).
    • Le taux de mortalité sans rechute était de 18,7 % (IC à 95 % : 10,8–26,7 %).
    • Le taux de survie sans réaction GVH/SSR était de 53,7 % (IC à 95 % : 45,1–61,5 %).

Limites

  • Échantillon de taille limitée.