LMA inéligible à la greffe : obtenir une RC après la première chimiothérapie d’induction est lié à la prévention des rechutes avec le HDC/IL-2

  • Nilsson MS & al.
  • Br J Haematol
  • 18 déc. 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les patients adultes atteints d’une leucémie myéloïde aiguë (LMA) inéligible à une allogreffe de cellules souches (allo-GCS), le fait d’obtenir une rémission complète (RC) au premier cycle de traitement d’induction était lié à de meilleurs résultats de survie avec le dichlorhydrate d’histamine/interleukine 2 (HDC/IL-2) en prévention des rechutes.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les rechutes consécutives à une chimiothérapie d’induction/de consolidation sont une cause majeure de mortalité.

Protocole de l’étude

  • Étude de phase III visant à examiner les associations entre l’efficacité de la chimiothérapie d’induction précédente et l’efficacité de l’HDC/IL-2 en prévention des rechutes chez 320 patients atteints d’une LMA inéligible à une allo-GCS.
  • Les patients en RC après le traitement de consolidation ont été affectés de manière aléatoire pour recevoir du HDC/IL-2 ou aucun traitement.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • Parmi les 260 patients évaluables, 78 % ont obtenu une RC1 après le premier cycle d’induction.
  • Les patients ayant obtenu une RC1 au premier cycle d’induction ont présenté :
    • Une amélioration significative de la survie sans leucémie (SSL) avec le HDC/IL-2 (P = 0,01).
    • Une tendance à une amélioration de la SG avec le HDC/IL-2 (P = 0,09).
  • Les patients de moins de 60 ans ayant obtenu une RC1 au premier cycle d’induction ont présenté :
    • Une amélioration significative de la SSL avec le HDC/IL-2 (P = 0,001).
    • Une amélioration significative de la SG avec le HDC/IL-2 (P = 0,02).
  • Les patients nécessitant plus d’un cycle d’induction pour obtenir une RC1 n’ont présenté :
    • Aucune différence significative en termes de SSL (P = 0,64).
    • Aucune différence significative en termes de SG (P = 0,84).

Limites

  • La taille de l’échantillon était limitée pour les analyses des sous-groupes.