LLC R/R : des données de PRO de phase III comparant l’ibrutinib et l’ofatumumab sont publiées

  • Barrientos JC & al.
  • Clin Lymphoma Myeloma Leuk
  • 18 août 2018

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Dans l’étude de phase III RESONATE, les patients atteints d’une leucémie lymphocytaire chronique en rechute/réfractaire (LLC R/R) qui recevaient de l’ibrutinib ont présenté des améliorations notables de la fonction hématologique et des symptômes associés à la maladie, comparativement à ceux qui recevaient de l’ofatumumab.

Pourquoi est-ce important ?

  • D’après les résultats rapportés par les patients (Patient-Reported Outcomes, PRO), le bien-être émotionnel des patients atteints d’une LLC est généralement plus faible que celui des patients atteints d’autres cancers.

Protocole de l’étude

  • Les paramètres des PRO de l’étude RESONATE, portant sur 391 patients atteints d’une LLC/PLL R/R qui recevaient de l’ibrutinib (n = 195) ou de l’ofatumumab (n = 196), ont été analysés.
  • Nombre médian de traitements antérieurs :
    • Groupe ibrutinib : 3 (intervalle : 1–12).
    • Groupe ofatumumab : 2 (intervalle : 1–13).
  • Financement : Pharmacyclics LLC, une société AbbVie.

Principaux résultats

  • Une proportion significativement plus importante de patients ont obtenu une amélioration durable des paramètres hématologiques avec l’ibrutinib, comparativement à avec l’ofatumumab :
    • Amélioration de la numération plaquettaire : 82 % contre 22 % (P 
    • Amélioration de la numération des neutrophiles : 68 % contre 32 % (P = 0,011).
    • Amélioration de l’hémoglobine : 69 % contre 37 % (P 
    • Amélioration de toute cytopénie : 79 % contre 43 % (P 
  • Une proportion plus importante de patients ont obtenu une amélioration des symptômes associés à la maladie avec l’ibrutinib, comparativement à avec l’ofatumumab :
    • Perte de poids : 100 % contre 87 %.
    • Fatigue : 79 % contre 64 %.
    • Sueurs nocturnes : 89 % vs 77 %.
    • Douleur/Gêne abdominales : 96 % contre 75 %.
    • Anorexie : 100 % contre 64 %.

Limites

  • Données déclarées par les patients.