LLC/LNH : dans quelle mesure les toxicités de grade 3/4 affectent-elles les personnes âgées ?

  • Tallarico M & al.
  • J Geriatr Oncol
  • 16 avr. 2018

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les patients plus âgés, les toxicités de grade 3/4 sont associées à des résultats de survie inférieurs chez les patients atteints d’un lymphome non hodgkinien (LNH), mais pas chez ceux atteints d’une leucémie lymphocytaire chronique (LLC).

Pourquoi est-ce important ?

  • L’âge médian lors du diagnostic de LLC et de LNH était supérieur à 65 ans.

Conception de l’étude

  • Étude visant à examiner l’effet des toxicités de grade 3/4 sur les résultats observés chez les patients âgés atteints d’un LNH/d’une LLC.
  • 409 patients avaient au moins 65 ans ; 790 avaient moins de 65 ans.
  • 736 patients étaient atteints d’une LLC et 463 d’un LNH.
  • Financement : Institut national du cancer des Instituts nationaux de la santé (National Cancer Institute of the National Institutes of Health).

Principaux résultats

  • Les patients plus âgés atteints d’une LLC étaient plus susceptibles de présenter une toxicité hématologique de grade 3/4 (RCa = 1,70 ; IC à 95 % : 1,57–1,84 ; P = 0,009) ou une toxicité non hématologique (RCa = 1,47 ; IC à 95 % : 1,39–1,55 ; P = 0,022), par rapport aux patients plus jeunes.
  • Les patients plus âgés atteints d’un LNH étaient plus susceptibles de présenter une toxicité non hématologique de grade 3/4 (RCa = 1,89 ; IC à 95 % : 1,64–2,17 ; P = 0,017), par rapport aux patients plus jeunes.
  • Une SG et une SSP inférieures ont été observées chez les patients plus âgés ayant présenté au moins une toxicité hématologique de grade 3/4, par rapport aux patients plus âgés n’ayant pas présenté de toxicité :
    • SG (RR = 3,14 ; IC à 95 % : 2,25–4,39 ; P = 0,006).
    • SSP (RR = 3,06 ; IC à 95 % : 2,10–4,45 ; P = 0,011).

Limites

  • L’étude n’a pas pris en compte les différences de pathologies ou de types de traitement.