LLC en rechute : un traitement d’entretien par ofatumumab améliore significativement la SSP comparativement à l’observation

  • van Oers M & al.
  • Blood Cancer J
  • 4 déc. 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Dans le cadre de l’analyse finale de l’étude PROLONG, menée auprès de patients atteints d’une leucémie lymphocytaire chronique (LLC) en rechute, un traitement d’entretien par ofatumumab a permis d’obtenir une amélioration significative de la survie sans progression (SSP) et une prolongation du délai jusqu’au prochain traitement (Time To Next Treatment, TTNT), comparativement à l’observation.

Pourquoi est-ce important ?

  • Étant donné que la LLC demeure en général incurable, la SSP et la survie globale (SG) restent les critères d’évaluation du traitement les plus importants.

Protocole de l’étude

  • L’analyse finale de l’étude de phase III PROLONG a été menée, afin de comparer un traitement d’entretien par ofatumumab (n = 240) et l’observation (n = 240), chez 480 patients atteints d’une LLC en rechute, qui avaient obtenu une rémission partielle (RP) ou complète (RC) avec un traitement de deuxième ou de troisième intention.
  • Financement : GlaxoSmithKline ; Novartis.

Principaux résultats

  • La SSP médiane évaluée par l’investigateur était de 34,2 mois (IC à 95 % : 29,7–38,0) avec l’ofatumumab, contre 16,9 mois (IC à 95 % : 13,0–20,4) avec l’observation.
    • Rapport de risque (RR) pour la SSP : 0,55 (IC à 95 % : 0,43–0,70 ; P 
  • Un bénéfice de SSP a été observé avec l’ofatumumab dans la plupart des sous-groupes de patients, à l’exception de ceux présentant une délétion 17p lors de la rechute pendant l’étude.
  • Le TTNT avec l’ofatumumab était de 37,4 mois (IC à 95 % : 30,6–42,6), contre 27,6 mois (IC à 95 % : 23,5–32,6) avec l’observation.
  • La SG médiane n’a été atteinte dans aucun des deux groupes : RR de 0,99 (IC à 95 % : 0,72–1,37).
  • 44 % des patients ont présenté des événements indésirables de grade supérieur ou égal à 3 avec l’ofatumumab, contre 31 % avec l’observation.

Limites

  • Données cytogénétiques limitées.