LLA Ph+ R/R : le blinatumomab offre un meilleur taux de rémission et de survie, comparativement au traitement de référence

  • Rambaldi A & al.
  • Cancer
  • 18 oct. 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les patients atteints d’une leucémie lymphoblastique aiguë à précurseurs B et à chromosome Philadelphie positif en rechute/réfractaire (LLA Ph+ R/R) ont obtenu de meilleurs résultats avec la chimiothérapie à base de blinatumomab qu’avec la chimiothérapie de référence.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le traitement de référence (TR) de la LLA Ph+ de novo inclut une chimiothérapie et un inhibiteur de la tyrosine kinase (ITK). Une rechute dans ce contexte est fréquemment associée à des mutations résistantes aux ITK.

Protocole de l’étude

  • Une étude de phase II a été menée afin de comparer, chez 45 patients atteints d’une LLA Ph+ R/R, le blinatumomab au TR utilisé dans le cadre d’une cohorte témoin historique externe (n = 55) après au moins 1 ITK de seconde génération.
  • Les résultats ont été comparés par le biais d’un appariement selon les scores de propension (ASP).
  • Âge médian des patients :
    • bras blinatumomab : 55 ans (intervalle : 23–78) ;
    • bras TR : 53 ans (intervalle : 20–82).
  • Financement : Amgen, Inc., Instituts nationaux américains de la santé (National Institutes of Health).

Principaux résultats

  • Taux de rémission complète/rémission complète avec récupération hématologique partielle (RC/RCh) :
    • 36 % (intervalle de crédibilité [ICr] à 95 % : 28–46 %) avec le blinatumomab, contre 25 % (ICr à 95 % : 17–34 %) avec le TR dans la cohorte externe : Estimation du rapport de cotes (RC) selon la méthode d’augmentation bayésienne (puissance de 80 %) = 1,70 (ICr à 95 % : 0,94–2,94 ; P = 0,076).
  • Probabilité de survie globale (SG) à 12 mois :
    • 41 % (ICr à 95 % : 37–44 %) avec le blinatumomab, contre 31 % (ICr à 95 % : 26–35 %) avec le TR dans la cohorte externe : Estimation du RC selon la méthode d’augmentation bayésienne (puissance de 80 %) = 0,77 (ICr à 95 % : 0,61–0,96 ; P = 0,031).

Limites

  • Protocole de l’étude en ouvert et à bras unique.