LLA pédiatrique : plus de 1 patient sur 10 présente des symptômes aigus au niveau du SNC pendant le traitement

  • Banerjee J & al.
  • Pediatr Blood Cancer
  • 1 nov. 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les patients traités pour une leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) pédiatrique, les symptômes au niveau du système nerveux central (SNC) étaient relativement fréquents et sont survenus au cours des deux premiers mois de traitement.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les symptômes au niveau du SNC peuvent compliquer le traitement dans ce contexte et provoquer une morbidité et une mortalité significatives.

Protocole de l’étude

  • Une étude a été menée afin d’évaluer les symptômes et les troubles aigus au niveau du SNC, chez 643 patients atteints d’une LLA pédiatrique.
  • Tous les patients ont été traités au cours de la période 1992–2008.
  • Financement : Fondation suédoise de lutte contre les cancers pédiatriques ; Conseil du comté de Stockholm ; Fondation pour la recherche pédiatrique ; Fonds de recherche générale de l’hôpital universitaire d’Helsinki ; Subventions spéciales d’État pour la recherche en santé à l’hôpital universitaire d’Oulu.

Principaux résultats

  • 13 % des patients ont présenté des symptômes aigus au niveau du SNC, dont 64 % sont survenus au cours des 2 premiers mois de traitement.
  • Symptômes les plus fréquents :
    • les convulsions : 67 % ;
    • les troubles de la vision : 23 % ;
    • les céphalées : 12 %.
  • Le syndrome d’encéphalopathie postérieure réversible (SEPR) était la complication la plus fréquente sous-jacente aux symptômes.
  • Aucune association significative n’a été identifiée entre les complications définies au niveau du SNC et :
    • la survie sans rechute : P = 0,487 ;
    • la survie sans événement : P = 0,729 ;
    • la survie globale (SG) : P = 0,335.
  • Parmi les 50 patients présentant des complications définies au niveau du SNC, 8 % présentaient une leucémie du SNC au moment du diagnostic : rapport de risque (RR) : 4,21 (IC à 95 % : 1,33–13,34 ; P = 0,015).

Limites

  • Données rétrospectives.