LLA pédiatrique non à haut risque : l’échographie systématique pour la TE n’est pas justifiée

  • Jarvis KB & al.
  • Acta Paediatr
  • 20 févr. 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Sauf dans les cas où elle est cliniquement justifiée, l’échographie pour la thromboembolie (TE) ne doit pas être réalisée de façon systématique chez les enfants atteints d’une leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) non à haut risque.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les lignes veineuses centrales constituent le traitement de référence en oncologie pédiatrique et offrent des bénéfices significatifs en matière de qualité de vie.

Protocole de l’étude

  • Une étude visant à examiner le taux de TE liée à une ligne veineuse centrale chez 47 enfants traités pour une LLA non à haut risque a été réalisée.
  • Les patients ont reçu un traitement selon un protocole de LLA approprié de la Société nordique d’hématologie et d’oncologie pédiatriques de 2008, et ont reçu de l’asparaginase pégylée intramusculaire à partir de la semaine 5 de traitement.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • Incidence de la TE asymptomatique liée à une ligne veineuse centrale :
    • 66 % (IC à 95 % : 52–80%) à la première échographie (aucun cas d’occlusion) ;
    • 67 % (IC à 95 % : 53–82%) à la seconde échographie (aucun cas d’occlusion).
  • À l’analyse univariée :
    • 48 % (IC à 95% : 33–63 %) des cas étaient persistants ; ces types de cas étaient associés au vieillissement (RC : 1,24 ; IC à 95 % : 1,03–1,50 ; P = 0,02).
  • Aucune association n’a été constatée entre la TE liée à une ligne veineuse centrale symptomatique et asymptomatique (P = 1,00).
  • Incidence de linogrammes positifs :
    • 15 % (IC à 95 % : 5–25 %) au premier examen ;
    • 10 % (IC à 95 % : 1–19 %) au second examen.
    • Aucune association n’a été observée entre les résultats au linogramme et à l’échographie au premier examen (P = 0,40) et au second examen (P = 1,00).  

Limites

  • Échantillon de taille limitée.