LLA : le sous-type Ph-like est relativement répandu et est associé à un pronostic plus défavorable

  • Owattanapanich W, et al.
  • Clinical Lymphoma, Myeloma and Leukemia
  • 16 août 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La leucémie lymphoblastique aiguë Philadelphie-like (LLA Ph-like) est associée à une prévalence assez forte et à une réduction de la survie, comparativement à d’autres formes de LLA.
  • La survie est comparable à celle de la LLA à chromosome Philadelphie (Ph+).

Pourquoi est-ce important ?

  • La LLA Ph-like est un sous-type génétique relativement nouveau de la LLA, rapporté pour la première fois en 2009.

Protocole de l’étude

  • Une revue systématique et une méta-analyse ont été réalisées afin d’évaluer la prévalence et les résultats de la LLA Ph-like.
  • Une recherche menée dans les bases de données MEDLINE et EMBASE a identifié 15 études comprenant 11 040 patients atteints d’une LLA et 1 546 patients atteints d’une LLA Ph-like.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • La prévalence combinée de la LLA Ph-like était de 15,4 % (IC à 95 % : 12,3–19,1 %) chez les patients atteints d’une LLA évalués.
  • La prévalence maximale de la LLA Ph-like a été identifiée dans les tranches d’âge suivantes :
    • 11–20 ans : 26,2 % (IC à 95 % : 23,6–28,9 %) ;
    • 21–40 ans : 25,8 % (IC à 95 % : 22,1–29,8 %).
  • Le taux de SG à 5 ans combiné était de 42,8 % (IC à 95 % : 23,9–64,1 %).
  • Les patients atteints d’une LLA Ph-like présentaient une probabilité significativement plus faible de survie à 5 ans, comparativement aux autres patients atteints d’une LLA à lymphocytes B : rapport de cotes (RC) combiné de 0,35 (IC à 95 % : 0,25–0,50) ; P 
  • Les patients atteints d’une LLA Ph-like présentaient une probabilité comparable de survie à 5 ans, comparativement aux patients atteints d’une LLA Ph+ : RC combiné de 0,72 (IC à 95 % : 0,26–2,02) ; P = 0,53.

Limites

  • Données rétrospectives.