LH R/R : le coût de traitement à l’arrivée du brentuximab védotine

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

À retenir

  • Une étude récente portant sur les coûts de traitement chez les patients atteints d’un lymphome hodgkinien en rechute/réfractaire (LH R/R) ayant reçu du brentuximab védotine (BV) illustre le grand fardeau économique croissant des soins dans ce contexte.

Pourquoi est-ce important ?

  • Une étude rétrospective menée en 2015 portant sur le traitement avant l’arrivée du BV (2007) a estimé un coût moyen total des soins pour les patients atteints d’un LH de 21 956 USD en première intention, 77 219 USD en deuxième intention et 59 442 USD en troisième intention.

Conception de l’étude

  • Étude visant à examiner les tendances et les coûts de traitement dans une cohorte de patients atteints d’un LH R/R ayant reçu un traitement par BV.
  • Source des données : base de données de demandes à l’assurance Truven MarketScan US ; nombre de cas de patients éligibles : 544 289.
  • Financement : Bristol-Myers Squibb.

Principaux résultats

  • >Suivi moyen de 250 semaines (180 semaines avant l’instauration de BV ; environ 50 semaines après l’instauration de BV).
  • 43 % ont reçu un traitement ultérieur après le BV et/ou ont fait l’objet d’une greffe autologue de cellules souches (GACS).
  • Coût total médian toutes causes confondues de presque 300 000 USD par patient du premier traitement enregistré dans le cadre du LH R/R à la censure ; coût total médian toutes causes confondues d’environ 20 000 USD par patient par mois.
  • Coût total médian de 330 000 à 420 000 USD par patient recevant un traitement par BV et faisant l’objet d’une AGCS.
  • Les médicaments représentaient la part la plus importante des coûts médicaux.  

Limites

  • Données rétrospectives.