LH non traité auparavant : le traitement adapté selon la réponse précoce observée à la TEP engendre une SSP à 5 ans impressionnante

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

À retenir

  • Une SSP à 5 ans nettement améliorée a été observée chez des patients atteints d’un lymphome hodgkinien (LH) passés à un traitement par bléomycine, étoposide, doxorubicine, cyclophosphamide, vincristine, procarbazine et prednisone (BEACOPPesc) + radiothérapie des gangl...