Les violences à l’encontre des agents de santé atteignent des niveaux record


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Un haut responsable des Nations unies (NU) a appelé au renforcement de toute urgence des mesures de sécurité pour le personnel qui aide à lutter contre les urgences sanitaires. 

Cet appel intervient quelques jours seulement après qu’un travailleur communautaire engagé en première ligne dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola a été poignardé à mort à son domicile, en République démocratique du Congo.  

S’exprimant à l’occasion de la Semaine de la paix de Genève, le Dr Mike Ryan, directeur du Programme de gestion des situations d’urgence sanitaire de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a déclaré que, au cours de sa carrière de 25 ans dans l’humanitaire, les violences délibérément commises à l’encontre des agents de santé et des hôpitaux n’ont « jamais été aussi graves ». 

Malgré les risques liés au fait de travailler dans des secteurs peu sûrs, « il n’y a pas réellement d’autre choix que de s’y rendre, car l’épidémie continuera à se propager et à s’intensifier telle un incendie si elle n’est pas éteinte », a-t-il déclaré. « Cela fait courir un risque extrême à nos agents. »

Le Dr Ryan a cependant souligné que « nous ne pouvons pas rester inactifs et nous contenter d’attendre un changement du droit humanitaire international ou de la volonté politique » et, qu’au lieu de cela, il est nécessaire de professionnaliser la façon dont les agents opèrent dans ces situations. « Nous devons améliorer les instructions de sécurité destinées à notre personnel, ainsi que le degré de sensibilisation de ce dernier », a-t-il déclaré. 

Les dernières données montrent que 862 attaques ayant ciblé des agents de santé et des établissements de santé ont été signalées en 2019.