Les systèmes téléphoniques automatisés sont-ils efficaces dans la prise en charge médicale ?

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Une nouvelle revue Cochrane de grande envergure, qui a résumé les données provenant de 132 essais portant sur des systèmes téléphoniques automatisés, est arrivée à la conclusion que ces systèmes « peuvent probablement jouer un rôle important dans l’administration des soins de santé ». Toutefois, les auteurs ont indiqué que des recherches ultérieures sont nécessaires pour mieux comprendre leur acceptabilité et leurs coûts.

Les systèmes automatisés de communications téléphoniques (automated telephone communication systems, ATCS) peuvent envoyer des messages vocaux aux patients et recueillir des informations médicales auprès de personnes. Certains ATCS peuvent également utiliser des SMS ou des e-mails.

Dans cette revue, les chercheurs ont évalué les effets des ATCS, par rapport aux soins habituels, quant à l’amélioration de l’observance aux traitements, l’augmentation du taux de mise en œuvre de mesures de soins de santé préventives comme l’immunisation et le dépistage du cancer, ainsi que l’amélioration de la prise en charge médicale des affections à long terme.

Les auteurs ont déterminé que les ATCS augmentent probablement le taux d’immunisation chez les enfants et, dans une moindre mesure, chez les adolescents, et que les ATCS accroissent le taux de dépistage du cancer du sein et du cancer colorectal, par rapport aux soins habituels. Certains types d’ATCS pourraient améliorer l’assiduité aux rendez-vous, ont-ils indiqué.

Les auteurs ont conclu que des « interventions basées sur les ATCS peuvent modifier les comportements des patients en matière de santé, améliorer les résultats cliniques et accroître le taux de mise en œuvre de soins de santé avec des répercussions positives dans plusieurs domaines importants comme l’immunisation, le dépistage, l’assiduité aux rendez-vous et l’observance aux médicaments ou aux examens ».