Les survivantes d’un cancer du sein atteintes d’une SEP ne sont pas plus susceptibles de décéder d’un cancer.

  • Marrie RA & al.
  • Neurology

  • Univadis
  • Clinical Summary
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Après avoir reçu un diagnostic de cancer du sein, les patientes atteintes d’une sclérose en plaques (SEP), par rapport à celles sans SEP, présentent une mortalité toutes causes confondues accrue, mais pas une mortalité spécifique au cancer accrue.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le cancer du sein fait partie des trois cancers les plus fréquents dans la population de patients atteints de SEP.
  • L’effet de la SEP sur la survie après un diagnostic de cancer pourrait aider à éclairer la prise de décision en matière de traitement.

Principaux résultats

  • Risques sur 10 ans pour les patientes atteintes d’un cancer du sein et de SEP, par rapport aux patientes sans SEP :
    • Risque de mortalité toutes causes confondues : rapport de risque corrigé (RRc) de 1,28 (intervalle de confiance [IC] à 95 % : 1,08–1,53).
    • Risque de mortalité spécifique au cancer : RRc de 0,98 (IC à 95 % : 0,65–1,46 ; P = 0,90).
  • Les associations étaient similaires après stratification selon le stade du cancer au moment du diagnostic.
  • Ces associations se sont atténuées après correction supplémentaire pour prendre en compte la présence d’une incapacité nécessitant des soins en établissement.
  • Les patientes présentant ce niveau d’incapacité avaient un risque nettement plus élevé de mortalité toutes causes confondues :
    • RRc de 3,26 (IC à 95 % : 2,24–4,74).

Méthodologie

  • Étude de cohorte appariée, rétrospective, basée sur une population, couvrant la période 1994–2016 et menée chez des femmes en Ontario et au Manitoba ayant reçu un diagnostic de cancer du sein invasif :
    • 779 femmes atteintes de SEP (cas).
    • 3 116 femmes sans SEP (témoins).
  • Critères d’évaluation principaux : mortalité toutes causes confondues, mortalité spécifique au cancer du sein.
  • Corrections en fonction des caractéristiques suivantes à l’entrée dans l’étude : âge au moment du diagnostic de cancer, période écoulée depuis le diagnostic du cancer, statut socio-économique, région, score de comorbidité d’Elixhauser.
  • Financement : Société canadienne de la sclérose en plaques ; autres.

Limites

  • L’étude était basée sur des données administratives.
  • Il est possible que certaines comorbidités n’aient pas été détectées.
  • Il s’agit d’une analyse de la mortalité par cancer par rapport à la mortalité par cancer du sein.
  • Incapacité à évaluer l’influence du traitement modificateur de la SEP.