Les suppléments en acides gras oméga-3 sont inefficaces pour traiter la sécheresse oculaire


  • Mary Corcoran
  • Univadis Actualités médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Même si de nombreuses personnes recommandent une supplémentation en acides gras oméga-3 pour soulager les symptômes de la kératoconjonctivite sèche ou de la sécheresse oculaire, les résultats d’un nouvel essai suggèrent qu’ils pourraient ne pas être bénéfiques.

Dans le cadre de l’essai Évaluation et prise en charge de la sécheresse oculaire (DREAM), 349 patients atteints de sécheresse oculaire modérée à sévère ont été randomisés pour recevoir une dose orale quotidienne de 3 000 mg d’acides eicosapentaénoïque et docosahexaénoïque dérivés de poisson ou un placebo contenant de l’huile d’olive.

Après 12 mois, les signes et les symptômes de sécheresse oculaire se sont améliorés dans les deux groupes, mais les auteurs de l’étude ont indiqué ne disposer d’aucune donnée probante indiquant un effet bénéfique des suppléments en acides gras oméga-3, par rapport aux suppléments de placebo chez les patients atteints de sécheresse oculaire.

« Nous avons été surpris de constater que les suppléments en oméga-3 n’ont entraîné aucun effet bénéfique », a déclaré Vatinee Y. Bunya, co-auteur de l’étude. « Les résultats sont significatifs et pourraient changer la façon dont un grand nombre d’ophtalmologues et d’optométristes traitent leurs patients. »

Les résultats ont été publiés dans la revue New England Journal of Medicine.