Les statines réduisent les événements vasculaires et coronariens quel que soit l’âge


  • Mary Corcoran
  • Univadis Medical News
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Une nouvelle méta-analyse publiée dans la revue The Lancet a découvert que le traitement par statine réduit de manière efficace les événements coronariens et vasculaires majeurs chez les patients de plus de 75 ans. 

La Collaboration de spécialistes d’essais cliniques pour le traitement du cholestérol (Cholesterol Treatment Trialists’ Collaboration) a analysé les données probantes de 28 essais contrôlés randomisés (ECR) ayant inclus 186 854 patients, parmi lesquels 14 483 avaient plus de 75 ans. 

Durant les 4,9 ans de suivi, le traitement par statine a entraîné une réduction proportionnelle de 21 % des événements vasculaires majeurs pour chaque réduction de 1,0 mmol/l du cholestérol à lipoprotéines de faible densité (low-density lipoprotein, LDL) dans tous les groupes d’âge. Pour les événements coronariens majeurs, la réduction globale était de 24 % pour chaque réduction de 1 mmol/l du cholestérol LDL, mais a légèrement diminué avec l’âge. Les réductions concernant le risque relatif d’accident vasculaire cérébral et de revascularisation coronaire étaient similaires dans tous les groupes d’âge.  

La recherche a également examiné les effets des statines sur les événements vasculaires majeurs chez les personnes ayant des antécédents de maladie vasculaire et chez celles sans maladie vasculaire connue. Bien que les auteurs aient indiqué que les données probantes directes concluantes d’un bénéfice dans le cadre de la prévention primaire chez les patients de plus de 75 ans étaient moins nombreuses, ils ont noté que les « données probantes plaident en faveur de l’utilisation d’un traitement par statine chez les personnes plus âgées considérées comme ayant un risque suffisamment élevé d’événements vasculaires occlusifs. »