Les résultats liés à l’asthme chez les patients pédiatriques s’aggravent en cas d’activité aérobique moindre et d’augmentation du temps de sédentarité

  • Lu KD & al.
  • Pediatr Pulmonol
  • 10 févr. 2020

  • Par Emily Willingham, PhD
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les résultats liés à l’asthme chez les patients pédiatriques s’aggravent en cas d’augmentation du temps de sédentarité et de diminution de l’activité aérobique, chez les enfants d’âge scolaire ayant des antécédents d’asthme ou atteints d’un asthme.

Pourquoi est-ce important ?

  • Ces facteurs, qui sont modifiables, nécessitent d’y prêter attention au sein de cette population.

Principaux résultats

  • 35,7 % des participants présentaient une surcharge pondérale ou une obésité.
  • Une condition physique aérobique plus faible a été associée à la présence d’antécédents d’asthme, à la présence actuelle d’asthme, à la survenue actuelle de crises d’asthme, à une respiration sifflante à l’effort ou à une limitation des activités.
  • Une augmentation du temps de sédentarité, comme le temps passé devant un écran, a également été associée à des taux plus élevés de ces résultats.
  • L’obésité et la surcharge pondérale n’ont pas été associées aux résultats liés à l’asthme.
  • Les valeurs moyennes relatives à l’endurance étaient significativement plus faibles chez les enfants atteints d’un asthme ou présentant des antécédents d’asthme, par rapport aux participants témoins.
  • L’obésité ou la surcharge pondérale a exacerbé cet effet chez les enfants atteints d’un asthme, par rapport aux enfants de poids normal sans asthme.
  • Le nombre de jours où une activité physique a été pratiquée a montré une faible corrélation avec les valeurs relatives à l’endurance.

Protocole de l’étude

  • 665 enfants ont été inclus, parmi lesquels environ 12 % étaient atteints d’un asthme au moment de l’étude.
  • Financement : Centre national pour l’avancement des sciences translationnelles (National Center for Advancing Translational Science).

Limites

  • Il s’agit d’une étude transversale qui n’établit pas d’associations temporelles.
  • L’activité physique n’a pas été mesurée de façon objective.
  • Les informations sur l’asthme sont basées sur des questionnaires.