Les pilules contraceptives orales combinées apportent un bénéfice concernant l’IMC et les lipides dans le cadre du SOPK

  • Li L & al.
  • BMC Womens Health
  • 27 févr. 2020

  • Par Elisabeth Aron, MD, MPH, FACOG
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’association de 3 mg de drospirénone (DRSP) et de 20 μg d’éthinylestradiol (EE) a des effets métaboliques et hormonaux favorables chez les personnes atteintes d’un syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).

Pourquoi est-ce important ?

  • La DRSP exerce des activités antiminéralocorticoïdes et antiandrogéniques.
  • La prévalence du SOPK chez les femmes en âge de procréer est de 6–10 %.

Principaux résultats

  • Des améliorations ont été constatées concernant le profil métabolique et hormonal après trois mois de comprimés de DRSP/EE :
    • une diminution de l’indice de masse corporelle (IMC ; P 
    • une diminution de la testostérone (P 
    • une augmentation du cholestérol à lipoprotéines de haute densité (P 
    • une diminution du volume ovarien (P 
  • Aucun changement n’a été constaté concernant les taux de glucose sanguin ou l’insulinorésistance.
  • 42,14 % des patientes ont signalé une gêne, notamment un trouble gastro-intestinal, des sensations vertigineuses, des céphalées, un gonflement mammaire ou des saignements irréguliers.

Protocole de l’étude

  • Une étude observationnelle, prospective et unicentrique a été menée.
  • Les patientes atteintes d’un SOPK se sont vu prescrire des comprimés de DRSP/EE 1 fois par jour (n = 140).
  • Les mesures anthropométriques, les taux d’hormones sexuelles, l’indice du métabolisme glucido-lipidique, le volume ovarien et les effets indésirables ont été consignés à l’inclusion et après trois mois de traitement.
  • Financement : Projet de planification des sciences et des technologies de la province de Guangdong ; Projet clé de l’administration de médecine chinoise traditionnelle de la province de Guangdong ; Conseil municipal de Guangzhou sur l’innovation en sciences et en technologies.

Limites

  • Échantillon de petite taille.
  • Étude rétrospective.
  • Un seul centre, il se pourrait donc que les résultats ne soient pas généralisables.