Les mesures de la thyroglobuline permettent de prédire la réponse au traitement du CTD

  • Barres B & al.
  • J Clin Endocrinol Metab
  • 20 févr. 2019

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une étude rétrospective a révélé que les taux de thyroglobuline stimulée (TGs) et l’indice de réduction de la thyroglobuline (Thyroglobulin Reduction Index, TRI) sont prédictifs d’une excellente réponse chez les patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (CTD).

Pourquoi est-ce important ?

  • Le CTD se caractérise par un risque élevé de persistance et/ou de récidive de la maladie, et des paramètres prédictifs pourraient aider à planifier une surveillance efficace.

Principaux résultats

  • 16 % des patients ont présenté une persistance de la maladie et 4,3 % ont présenté une récidive de la maladie.
  • L’invasion des ganglions lymphatiques (RC : 2,08 ; P = 0,01), la TGs avant l’ablation (RC : 4,04 ; P –5), la TGs (RC : 2,62 ; P –5) et le TRI (RC : 0,43 ; P 
  • Un seuil inférieur à 10 μg/l pour la TGs avant l’ablation avait une sensibilité de 75 %, une spécificité de 72 %, une valeur prédictive positive de 41 % et une valeur prédictive négative de 94 % pour la rémission à long terme.

Protocole de l’étude

  • 1 093 patients atteints d’un CTD traités par thyroïdectomie et ablation par iode radioactif ont été inclus.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Limites

  • Étude rétrospective.