Les listes de contrôle préalables à une chirurgie doivent-elles être remplies devant les patients ?


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Bien qu’il puisse y avoir une réticence à se servir de listes de contrôle devant les patients, une nouvelle étude suggère que les patients préfèrent en fait que les listes de contrôle préalables à une chirurgie soient remplies en leur présence. 

La recherche, publiée dans la revue European Journal of Anaesthesiology, a évalué et comparé le niveau subjectif de gêne éprouvée par les patients due à l’utilisation de listes de contrôle préalablement à l’induction de l’anesthésie, parmi 125 patients allant faire l’objet d’une chirurgie oreille-nez-gorge ou visage-bouche-mâchoire sans prémédication et 110 anesthésistes. Tous les participants de l’étude ont été interrogés avant le début de l’intervention et lors du premier jour postopératoire, et ont été invités à évaluer des affirmations sur les listes de contrôle préalables à une chirurgie. 

L’étude a rapporté que les patients ont, dans une grande majorité, convenu que les anesthésistes devaient utiliser les listes de contrôle devant eux. Il en ressort également que les anesthésistes ont évalué la gêne des patients comme étant à un niveau bien plus élevé que celui réellement perçu par les patients. Les anesthésistes et les patients ont convenu que l’utilisation d’une liste de contrôle préalablement à l’induction de l’anesthésie peut permettre d’éviter les erreurs. 

Selon les auteurs, les résultats plaident en faveur de la mise en œuvre de listes de contrôle périopératoire dans l’environnement de la salle d’opération. « Les résultats de notre étude renforcent la collaboration des patients et des professionnels de santé et apportent des données probantes pour réduire les préjudices des deux côtés. Cela est tout particulièrement important, car même si les listes de contrôle sont largement répandues de nos jours, elles ne sont encore que faiblement respectées », ont-ils ajouté.