Les IPP sont associés à un risque plus élevé de fracture chez les patients pédiatriques

  • Wang YH & al.
  • JAMA Pediatr
  • 16 mars 2020

  • Par Jenny Blair, MD
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’utilisation d’inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) est associée à une augmentation faible, mais significative, du risque de fracture pour les enfants.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les IPP ont été associés à un possible risque de fracture chez les adultes, mais il existe peu de données ayant déjà porté sur ce point chez les enfants.
  • La plupart des recommandations thérapeutiques concernant l’utilisation d’IPP chez les enfants sont basées sur l’avis d’experts.
  • Ces médicaments sont de plus en plus fréquemment prescrits aux enfants.

Principaux résultats

  • Âge moyen : 12,6 ans ; suivi moyen : 2,2 ans.
  • Comparaison entre l’utilisation d’IPP et l’absence d’utilisation, rapports de risque (RR ; IC à 95 %) :
    • première fracture, toutes fractures confondues : 1,11 (1,06–1,15) ;
    • fracture d’un membre supérieur : 1,08 (1,03–1,13) ;
    • fracture d’un membre inférieur : 1,19 (1,10–1,29) ;
    • autre fracture : 1,51 (1,16–1,97).
    • Aucune association avec les fractures de la tête ou de la colonne vertébrale.
  • Les RR ont augmenté avec la durée d’utilisation cumulée des IPP :
    • inférieure ou égale à 30 jours : 1,08 (1,03–1,13) ; 
    • 31–364 jours : 1,14 (1,09–1,20) ;
    • supérieure ou égale à 365 jours : 1,34 (1,13–1,58).

Protocole de l’étude

  • Une étude de cohorte basée sur un registre national suédois a comparé des enfants ayant commencé à utiliser des IPP à des enfants appariés selon les scores de propension n’ayant pas utilisé d’IPP (n = 231 866).
  • Critère d’évaluation : la première fracture.
  • Financement : Conseil suédois de la recherche, Fondation Frimurare Barnhuset.

Limites

  • Confusion résiduelle des données et confusion par indication potentielles.