Les inscriptions pour les subventions de consolidation du Conseil européen de la recherche sont ouvertes


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le Conseil européen de la recherche (European Research Council, ERC) lance un appel à candidatures destiné aux chercheurs souhaitant concourir pour l’obtention d’une subvention de consolidation de l’ERC. 

Ces subventions, dont le montant moyen s’élève à 2 millions d’euros, sont accordées à des chercheurs remarquables de toute nationalité et de tout âge, lorsque leurs recherches sont menées dans un organisme de recherche public ou privé situé dans l’un des États membres de l’Union européenne (UE) ou dans un pays qui y est associé. Ce financement est assuré pendant une durée de cinq ans au maximum et couvre principalement le recrutement de chercheurs et d’autres membres du personnel visant à consolider les équipes des bénéficiaires de la subvention.

Plus tôt ce mois-ci, l’ERC avait annoncé les bénéficiaires de son dernier concours de subventions de consolidation, dont les montants s’élèvent à 600 millions d’euros. Les 301 bénéficiaires de ces subventions réaliseront leurs projets dans des universités et des centres de recherche situés dans 24 pays différents en Europe, dans divers domaines, notamment les sciences de la vie. Parmi les projets de recherche allant recevoir un financement figure une étude explorant l’imagerie du sein en 4D en vue d’un traitement personnalisé du cancer du sein (BREAST4D), laquelle est actuellement menée aux Pays-Bas. Les autres projets portent notamment sur les « neurofilaments dans le cadre de la santé et les maladies neurodégénératives » et les « mutations silencieuses dans le cadre du cancer ». 

Les chercheurs souhaitant s’inscrire à la prochaine série de subventions de consolidation doivent le faire avant le 4 février pour être pris en considération en vue d’un financement.