Les inégalités financières sont liées à une augmentation des décès par asthme


  • Dawn O'Shea
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Des inégalités financières plus importantes sont associées à une augmentation des décès par asthme, chez l’adulte comme chez l’enfant, selon une nouvelle recherche.

L’étude a cartographié des données sur les taux de décès par asthme, chez les enfants âgés de 5 à 14 ans et les jeunes adultes âgés de 15 à 49 ans, dans 32 pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), par rapport à des marqueurs d’inégalité financière.

L’indice/le coefficient de Gini a été utilisé comme une mesure de l’inégalité relative des revenus au sein d’un pays (0 si tout le monde a le même revenu et 1 si une seule personne reçoit l’intégralité du revenu).

Les résultats ont montré que les indices d’inégalité se situaient dans une plage relativement étroite. Une augmentation de 0,1 du score de Gini a été associée à une augmentation de 0,042 du taux de mortalité par asthme chez les 5–14 ans et à une augmentation de 0,120 chez les 15–49 ans.

Aucune association n’a été constatée entre la mortalité par asthme et la richesse des pays telle que mesurée par le revenu national brut (RNB) ou le produit intérieur brut (PIB). 

Les auteurs ont conclu que les futures recherches pourraient utilement déterminer si des contraintes psychosociales accrues au sein de sociétés plus inégalitaires sont des facteurs d’asthme mal contrôlé, comme cela semble être le cas pour les effets indésirables en matière de santé mentale. 

La recherche a été présentée lors d’une récente réunion de la Société thoracique britannique (British Thoracic Society).