Les femmes enceintes courent un risque plus élevé d’hospitalisation associée à la grippe


  • Sarfaroj Khan
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Une méta-analyse publiée dans la revue BMC Infectious diseases a constaté un risque plus élevé d’hospitalisation associée à la grippe chez les femmes enceintes, par rapport aux femmes non enceintes.

Les chercheurs ont identifié un total de 33 études avec des données portant sur 186 656 personnes, dont 36 498 femmes en âge de procréer et pour lesquelles le statut de grossesse était connu, après une recherche menée dans les bases de données MEDLINE, CINAHL, Global Health et Cochrane Central Register of Controlled Trials.

L’analyse des données a révélé que le risque d’hospitalisation associée à la grippe était 7 fois plus élevé durant la grossesse (rapport de cotes corrigé [RCc] : 6,80 ; IC à 95 % : 6,02–7,68). Le risque a augmenté pour chaque hausse de 5 ans de l’âge et en présence d’une maladie cardiorespiratoire quelle qu’elle soit (RCc de 1,12 ; IC à 95 % : 1,09–1,15 ; et RCc de 2,28 ; IC à 95 % : 1,91–2,73, respectivement).

La grossesse a été associée à une réduction du risque d’admission en unité de soins intensifs (RC : 0,57 ; IC à 95 % : 0,48–0,69). Aucune association significative n’a été observée entre la grossesse et la mortalité associée à la grippe.

Les auteurs ont indiqué que l’étude n’a pas été en mesure de déterminer si une véritable cohorte communautaire de femmes enceintes présente un risque plus élevé de complications liées à la grippe.

« Une explication à nos résultats est que les femmes enceintes sont peut-être plus enclines à demander des soins et plus susceptibles d’être admises de façon préférentielle dans un hôpital, en raison des inquiétudes selon lesquelles elles courent un risque plus élevé de complications », ont-ils écrit.