Les femmes ayant un faible poids à la naissance courent un risque de complications de la grossesse


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les femmes ayant un faible poids à la naissance courent un risque accru de complications de la grossesse selon une nouvelle étude publiée dans la revue Obesity.

L’étude a examiné l’influence du poids à la naissance sur le risque de complications de la grossesse chez 5 327 femmes nullipares issues de l’étude internationale sur les critères d’évaluation pour le dépistage durant la grossesse (SCreening fOr Pregnancy Endpoints, SCOPE). Elle a également évalué l’effet de l’indice de masse corporelle (IMC) en début de grossesse. 

L’étude a découvert que les femmes ayant rapporté un poids à la naissance inférieur à 2 500 g avaient un risque accru d’hypertension gravidique (rapport de cotes corrigé [RCc] : 2,2 ; IC à 95 % : 1,3–3,7), de grossesse avec nouveau-né petit pour l’âge gestationnel (RCc : 1,9 ; IC à 95 % : 1,1–3,2), de pré-éclampsie (RCc : 1,7 ; IC à 95 % : 1–2,9) et de diabète gestationnel (RCc : 2,4 ; IC à 95 % : 1,0–5,8) par rapport à celles ayant un poids à la naissance de 3 000 à 3 499 g. Les risques de développer une hypertension gravidique, une pré-éclampsie et un diabète gestationnel étaient particulièrement élevés pour les femmes de faible poids à la naissance devenues par la suite en surcharge pondérale ou obèses. 

Les auteurs suggèrent que d’autres études évaluant l’influence des facteurs modifiables, dont l’alimentation et l’activité physique, sur la relation entre faible poids à la naissance et complications de la grossesse « pourraient conduire à des résultats importants sur la question de savoir si les facteurs modifiables liés au mode de vie peuvent réduire le risque de complications de la grossesse chez celles nées petites ».