Les facteurs de risque de récidive et de métastase dans le cadre du carcinome basocellulaire volumineux

  • J Am Acad Dermatol

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les tumeurs de carcinome basocellulaire (CBC) qui mesurent 2 cm ou plus sont associées à un risque de récidive locale de 9 % et à un risque de métastase et/ou de décès (M/D) de 6,5 % après une intervention chirurgicale, ce qui est significativement plus élevé que pour les tumeurs plus petites, d’après une étude rétrospective.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les patients atteints d’un CBC sont généralement considérés comme présentant un faible risque de récidive et de métastase.

Principaux résultats

  • Les tumeurs de 2 cm ou plus (CBC volumineux), comparativement aux tumeurs de moins de 2 cm (CBC de petite taille), sont associées à un risque accru de récidive locale (8,9 % contre 0,8 % ; P 
  • Le risque faible ne permettait pas de réaliser une analyse plus approfondie du CBC de petite taille.
  • Un emplacement au niveau de la tête/du cou (rapport de cotes [RC] : 9,7 ; IC à 95 % : 3,0–31,3) et une profondeur au-delà du tissu adipeux (RC : 3,1 ; IC à 95 % : 1,0–9,6) étaient associés à la récidive locale chez les patients atteints d’un CBC volumineux, tandis que la chirurgie micrographique de Mohs y était inversement associée (RC : 0,14 ; IC à 95 % : 0,04–0,5).
  • Dans le cadre du CBC volumineux, le risque de M/D était plus élevé lorsque la tumeur primitive était située au niveau de la tête/du cou (RC : 5,3 ; IC à 95 % : 1,2–23,2), lorsque le diamètre de la tumeur était supérieur ou égal à 4 cm (RC : 11,9 ; IC à 95 % : 2,4–59,4) et lorsque la profondeur allait au-delà du tissu adipeux (RC : 28,6 ; IC à 95 % : 6,7–121,0).

Protocole de l’étude

  • 248 CBC volumineux chez 234 patients et 248 CBC de petite taille chez 162 patients ont été analysés, afin de déterminer le risque de récidive locale et de M/D après l’excision, ainsi que les facteurs associés.
  • Financement : Genentech, Inc. ; Institut national américain du cancer (National Cancer Institute).

Limites

  • Protocole rétrospectif.