Les étudiants en médecine et les membres du personnel d’un département d’anatomie subissent les effets toxiques des cadavres traités au formol

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement
Une nouvelle recherche suggère que l’exposition chronique aux cadavres traités au formol est associée de manière significative à des troubles systémiques et à la perturbation du système hématopoïétique.

L’étude portant sur près de 500 étudiants en médecine et membres du person...