Les essais cliniques excluent jusqu’à la moitié des patients atteints d’un mésothéliome

  • Clin Lung Cancer

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Parmi les patients atteints d’un mésothéliome pleural malin (MPM) observé dans la pratique courante, jusqu’à 50 % ne remplissent pas les critères d’éligibilité aux essais cliniques portant sur de nouveaux traitements.
  • Seuls 50 % des patients remplissaient les critères d’éligibilité pour l’étude de phase III sur Avastin et le cisplatine dans le cadre du mésothéliome (MAPS), sur laquelle s’est appuyée l’autorisation du bévacizumab pour le traitement du MPM aux États-Unis et en Europe.

Pourquoi est-ce important ?

  • Bien qu’il s’agisse uniquement d’une étude monocentrique, la proportion de patients en pratique réelle qui ne remplissent pas les critères d’éligibilité aux essais cliniques souligne la nécessité d’établir des critères d’essais plus inclusifs.

Protocole de l’étude

  • Une analyse portant sur l’éligibilité de 133 patients atteints d’un MPM non résécable, entre 2012 et 2018, a été réalisée pour les essais MAPS et KEYNOTE-028.
  • Financement : aucun.

Principaux résultats

  • Le taux d’inéligibilité était de 50,5 % pour l’essai MAPS et de 36,5 % pour l’essai KEYNOTE-028.
  • Aucune différence significative n’a été observée au niveau de la survie globale (SG) entre les patients éligibles et inéligibles.
  • 25 % des cas d’inéligibilité à l’essai MAPS et 76 % des cas d’inéligibilité à l’essai KEYNOTE-028 étaient justifiés par des motifs cliniquement significatifs.
  • Aucune différence significative n’a été observée au niveau de la SG entre les patients qui étaient cliniquement inéligibles et ceux qui étaient inéligibles pour d’autres raisons, telles que l’âge ou la présence d’un cancer concomitant.
  • Les patients qui ont participé à d’autres essais cliniques au cours de la période de l’étude ont obtenu une SG significativement plus longue (32,4 mois contre 20,5 mois ; P = 0,01).

Limites

  • Étude rétrospective monocentrique.