Les dirigeants dans le domaine de la santé appellent à agir contre la pollution de l’air


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

La pollution de l’air et son impact sur la santé sont mis en avant à l’occasion d’une conférence mondiale historique organisée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui débute en Suisse aujourd’hui (30 octobre). 

Cette conférence s’ouvre sur fond d’inquiétude grandissante quant aux dangers de la pollution de l’air, puisque l’OMS estime que 9 personnes sur 10 respirent désormais de l’air pollué. Un tiers des décès causés par les AVC, le cancer du poumon et les maladies cardiaques sont imputables à la pollution de l’air, ce qui est équivalent à l’effet du tabagisme et est bien supérieur aux effets d’une consommation excessive de sel.

L’objectif de la conférence est de sensibiliser au défi de santé publique grandissant que représente la pollution de l’air et de partager des informations concernant les risques sanitaires que suscite la pollution et ses interventions. Par ailleurs, elle aura également pour objet d’appeler à des mesures urgentes, en fixant notamment une cible de réduction des décès dus à la pollution de l’air. 

« Il existe énormément de données probantes attestant de la nocivité de la pollution de l’air, sans aucune controverse, et nous connaissons déjà bon nombre des solutions, dont les bénéfices surpassent largement les coûts. Désormais, il est essentiel de pousser les dirigeants et la population à s’engager à agir », a déclaré le Dr Maria Neira, directrice du Département de santé publique, déterminants sociaux et environnementaux de la santé de l’OMS.