Les décès liés au vapotage sont en forte hausse


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les autorités des États-Unis signalent une augmentation significative du nombre de cas et de décès liés à la flambée actuelle de lésions pulmonaires associées aux cigarettes électroniques. 

À la date du 24 septembre, 805 cas de lésions pulmonaires avaient été rapportés dans 46 États et 1 territoire des États-Unis, contre 530 cas la semaine dernière. À la même date, 12 décès avaient été confirmés dans 10 États.

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis (Centers for Disease Control and Prevention, CDC) ont reçu des données complètes relatives au sexe et à l’âge des 373 cas. Parmi ces cas, près des trois quarts (72 %) sont des hommes et deux tiers (67 %) sont âgés de 18 à 34 ans. 

Les autorités poursuivent leur enquête sur la cause de la flambée. Les CDC ont affirmé que, même si tous les cas rapportés ont en commun la présence d’antécédents d’utilisation de produits liés aux cigarettes électroniques ou au vapotage, l’enquête n’a pas identifié de produits ou de substances spécifiques destinés aux cigarettes électroniques ou au vapotage qui soient liés à l’ensemble des cas.

Les CDC ont émis des recommandations destinées aux médecins concernant la flambée. Il y est indiqué qu’une amélioration clinique des patients affectés a été rapportée avec l’utilisation de corticostéroïdes. Toutefois, il est préconisé aux médecins que la décision de recourir aux corticostéroïdes se fasse au cas par cas.