Les dangers de la détox : les médecins doivent mettre les patients en garde contre les effets potentiels mortels


  • Breaking news
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Après les fêtes, certains patients prennent la résolution de retrouver la forme et de perdre du poids. Ils choisissent parfois de suivre une cure détox dérivée de la médecine alternative. Les experts avertissent qu’il est important que les médecins détectent ce type de comportement chez les patients et connaissent les effets secondaires et les interactions de ces produits, qui peuvent représenter une grave menace pour la santé des patients.

La mise en garde fait suite à un cas récent : une femme de 47 ans, en bonne santé et en bonne forme, a été hospitalisée au service des urgences pour des convulsions secondaires à une hyponatrémie euvolémique. Ses antécédents ont révélé une augmentation de l’absorption de liquides par voie orale ainsi qu’une augmentation de la consommation de remèdes à base de plantes, notamment de racine de valériane, pendant les fêtes. Elle a répondu au traitement par sodium supplétif administré avec prudence dans l’unité de soins intensifs et a pu quitter l’hôpital sans séquelles neurologiques.

Dans leur article tiré de BMJ Case Reports, les auteurs ont décrit le cas et précisé que la racine de valériane est désormais soupçonnée d’être impliquée dans deux cas d’hyponatrémie sévère potentiellement mortelle. Les professionnels de santé doivent se montrer vigilants quant aux conséquences potentielles des produits contenant de la racine de valériane, ont-ils déclaré.

« Les patients doivent connaître l’impact négatif potentiel de la détox sur leur santé, particulièrement en cas de consommation de quantités excessives de liquide ou de remèdes alternatifs après les fêtes », ont-ils affirmé.