Les centres de TIF répondent-ils aux exigences de coloscopies de suivi ?

  • May F & al.
  • Clin Gastroenterol Hepatol
  • 29 mai 2018

  • de Kelli Whitlock Burton
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • 37,9 % des patients ayant reçu un résultat positif au test immunochimique fécal (TIF) pendant le dépistage du cancer colorectal (CCR) n’ont pas fait l’objet d’une coloscopie de suivi, et la raison la plus courante était qu’il s’agissait du choix du patient de ne pas effectuer cette procédure.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les directives recommandent aux centres utilisant le TIF d’obtenir un taux d’achèvement de coloscopies de suivi d’au moins 80 % après un résultat positif de TIF.

Protocole de l’étude

  • 916 patients présentant un TIF positif provenant de 12 centres d’administration des anciens combattants (Veteran’s Administration, VA) en Californie.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • 62,1 % ont fait l’objet d’une coloscopie après un résultat positif de TIF.
  • Parmi les personnes n’ayant pas fait l’objet d’une coloscopie de suivi, les raisons étaient liées au patient (49,3 %), liées au prestataire de soins (16,4 %), liées au système (12,1 %) et multifactorielles (22,2 %).
  • Parmi les personnes ayant des raisons liées au patient, 35,2 % avaient refusé une coloscopie de suivi.
  • L’orientation pour une coloscopie a été associée de manière significative avec la réalisation d’une coloscopie (87,2 % des patients orientés ont fait l’objet d’une coloscopie contre 58,8 % des patients non orientés ; P 
  • Dans le cadre de modèles contrôlés, l’âge croissant (RCa : 1,0 ; IC à 95 % : 1,0–1,1) et l’indice de comorbidité de Charlson moins élevé supérieur ou égal à 3 (RCa : 0,4 ; IC à 95 % : 0,3–0,7) ont été associés de manière significative au refus d’une coloscopie de suivi.

Limites

  • Étude rétrospective impliquant une cohorte exclusivement composée d’anciens combattants.