Les cas de rougeole signalés sont en hausse alarmante


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (United Nations International Children’s Emergency Fund, UNICEF) a mis en garde contre le fait que les cas de rougeole dans le monde sont en hausse et atteignent des niveaux élevés inquiétants. Cette hausse est portée par 10 pays représentant plus de 74 % de la hausse totale et par d’autres pays ayant auparavant été déclarés indemnes de la rougeole.

Selon les données, 98 pays dans le monde ont rapporté plus de cas de rougeole en 2018 qu’en 2017, le Brésil, les Philippines et l’Ukraine ayant accusé les plus fortes hausses de cas de rougeole. Dans un communiqué, l’UNICEF a souligné que, dans certains pays en 2019, les données ne montrent aucun ralentissement de la hausse des cas constatés. « Rien qu’en Ukraine, 35 120 cas de rougeole ont été dénombrés en 2018. Selon le gouvernement, 24 042 personnes supplémentaires ont été infectées au cours des deux premiers mois de l’année 2019. Depuis le début de l’année aux Philippines, 12 736 cas de rougeole ont été comptabilisés dont 203 décès, contre 15 599 cas pour la totalité de l’année 2018 », est-il indiqué. 

Henrietta Fore, directrice générale de l’UNICEF a déclaré que les données constituent un signal d’alarme. « Ces cas ne sont pas apparus du jour au lendemain. De la même manière que les graves flambées auxquelles nous assistons aujourd’hui ont pris naissance en 2018, l’inaction d’aujourd’hui aura demain des conséquences désastreuses pour les enfants », a déclaré Mme Fore.