Les cancers hématologiques sont associés à une forme plus grave du COVID-19

  • Lee LYW & al.
  • Lancet Oncol
  • 24 août 2020

  • Par Pavankumar Kamat
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les patients atteints de cancers hématologiques, tels qu’une leucémie, un lymphome ou un myélome, sont susceptibles de présenter une forme plus grave de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), comparativement aux patients atteints de tumeurs solides des organes.

Pourquoi est-ce important ?

  • Bien qu’on estime que les patients atteints d’un cancer obtiennent des résultats défavorables en cas de COVID-19, le type de cancer pourrait influencer la gravité de la maladie.

Méthodologie

  • Des patients adultes atteints d’un cancer, inclus dans la cohorte du projet britannique de surveillance du cancer et du coronavirus (UK Coronavirus Cancer Monitoring Project [UKCCMP] ; n = 1 044), ont été comparés à une population témoin composée de patients britanniques atteints d’un cancer sans COVID-19 (n = 282 878).
  • Financement : Université de Birmingham (University of Birmingham) ; Université d’Oxford (University of Oxford).

Principaux résultats

  • Les patients atteints d’hémopathies malignes ont présenté une évolution plus grave du COVID-19 que ceux présentant des tumeurs solides des organes (rapport de cotes [RC] : 1,57 ; P 
  • Les patients atteints d’hémopathies malignes présentaient un risque significativement plus élevé de contracter le COVID-19, notamment ceux atteints d’une leucémie (RC : 2,82 ; P 
  • Une analyse univariée a révélé que le cancer de la prostate (RC : 2,14) et la leucémie (RC : 2,03) étaient associés à un risque significativement plus élevé de décès lié au COVID-19.
  • Ce risque était plus faible chez les patientes atteintes d’un cancer du sein (RC : 0,53) et d’un cancer gynécologique (RC : 0,36).
  • Une analyse multivariée a révélé que seule la leucémie (RC : 2,25 ; P = 0,023) restait associée de manière significative à un risque plus élevé de décès lié au COVID-19, après une correction pour prendre en compte l’âge et le sexe.

Limites

  • Les patients qui recevaient des soins de fin de vie ou qui résidaient en maison de retraite/centre de soins palliatifs n’ont pas été inclus.
  • L’indice de performance, l’échelle ou l’indice de comorbidité des patients et les données ethniques n’ont pas été analysés dans le cadre des modèles multivariés.