Les calculs rénaux sont associés au CCR et au CUVS dans une étude néerlandaise

  • van de Pol JAA & al.
  • Br J Cancer
  • 19 déc. 2018

  • de Deepa Koli
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les individus ayant des antécédents de calculs rénaux ont présenté un risque plus élevé pour l’ensemble des carcinomes à cellules rénales (CCR), le CCR papillaire (CCRp) et le carcinome urothélial des voies supérieures (CUVS) que les individus sans antécédents.
  • Le risque de CCR était plus élevé en cas d’un diagnostic avant l’âge de 40 ans.

Pourquoi est-ce important ?

  • Il s’agit de la première étude prospective à évaluer le lien entre les calculs rénaux et le risque de CCR et de CUVS.

Protocole de l’étude

  • L’étude de cohorte prospective néerlandaise a inclus 4 352 participants, qui ont rempli un questionnaire auto-administré portant sur le régime alimentaire, les pathologies médicales et d’autres facteurs de risque de cancer.
  • Financement : aucun.

Principaux résultats

  • Sur 20,3 ans, 608 cas de CCR et 140 cas de CUVS ont été identifiés.
  • La présence de calculs rénaux était associée à une augmentation du risque global de CCR (RR : 1,39 ; IC à 95 % : 1,05–1,84), comparativement à l’absence de calculs rénaux.
  • Les participants avec des calculs rénaux présentaient un risque plus élevé de CCR papillaire (RR : 3,08 ; IC à 95 % : 1,55–6,11), mais pas de CCR à cellules claires (RR : 1,14 ; IC à 95 % : 0,79–1,65).
  • Les participants avec des calculs rénaux présentaient un risque plus élevé de CUVS (RR : 1,66 ; IC à 95 % : 1,03–2,68) ; aucune différence n’a été identifiée en termes de localisation dans le pelvis rénal ou l’uretère (P = 0,841).
  • Un diagnostic de calculs rénaux avant l’âge de 40 ans, comparativement à un âge supérieur ou égal à 40 ans, était associé à une augmentation du risque de l’ensemble des CCR (RR : 2,10 ; IC à 95 % : 1,21–3,65).

Limites

  • Données reposant sur un questionnaire.