Les autorités mettent en garde contre la possibilité d’un lourd fardeau de la grippe cette saison


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control, ECDC) et le Bureau régional de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Europe avertissent que les virus grippaux qui dominent actuellement pourraient faire porter un lourd fardeau aux systèmes de santé cette saison. 

Selon les autorités, les premières détections de virus pour la saison 2019/2020 indiquent une co-circulation des virus de la grippe des types A (71 %) et B (29 %) dans la Région européenne de l’OMS, une combinaison qui pourrait selon elles entraîner une forte mortalité chez les personnes âgées et faire peser un lourd fardeau sur les systèmes de santé. 

Dans une évaluation préliminaire de la saison grippale, les autorités ont affirmé que l’épidémie de grippe 2019/2020 dans la Région européenne a commencé légèrement en avance, à la semaine 47. Les autorités ont déclaré qu’il est fortement encouragé de continuer à mettre l’accent sur les programmes de vaccination ciblant les populations éligibles. 

« Il est trop tôt pour prédire la manière dont la saison va se dérouler concernant la semaine de pic, la sévérité et la durée », a déclaré Pasi Penttinen, responsable du programme Grippe et virus respiratoires de l’ECDC. « Il est toutefois probable que certains pays feront l’expérience d’un pic en plein milieu de la période des fêtes, lorsque les services de santé sont réduits. La capacité à gérer un afflux soudain de patients devrait donc être revue en prévision d’une augmentation probable des flux de patients dans le cadre des soins d’urgence pendant les périodes de pic de la grippe. »