Les autorités mettent en garde contre l’utilisation des cigarettes électroniques


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les autorités aux États-Unis (É.-U.) ont mis en garde contre l’utilisation des cigarettes électroniques chez les jeunes, les femmes enceintes ou les adultes qui n’utilisent actuellement pas de produits du tabac, pendant la poursuite de leurs investigations sur une mystérieuse maladie pulmonaire ayant affecté des centaines d’utilisateurs de cigarettes électroniques. 

Le mois dernier, les autorités, parmi lesquelles les Centres de contrôle et de prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention, CDC) et l’Agence des produits alimentaires et médicamenteux des États-Unis (US Food and Drug Administration, FDA), ont annoncé enquêter sur la cause d’une maladie pulmonaire grave identifiée chez des utilisateurs de cigarettes électroniques. Un grand nombre de patients ont rapporté avoir récemment utilisé des produits contenant du tétrahydrocannabinol (THC), certains ont rapporté avoir utilisé des produits contenant à la fois du THC et de la nicotine, tandis qu’un groupe plus restreint de patients ont rapporté avoir utilisé des produits contenant uniquement de la nicotine. Ce vendredi, les CDC ont déclaré enquêter sur 450 cas potentiels. 

Sur la base des données cliniques et de laboratoire recueillies jusqu’à ce jour, les CDC estiment qu’une exposition chimique est probablement associée à ces maladies, et que des investigations plus poussées permettraient de déterminer quels produits ou quelles substances spécifiques sont en cause. Même si aucun dispositif ou substance spécifique de cigarette électronique n’a été associé à l’ensemble des cas, certains laboratoires ont identifié de l’acétate de vitamine E dans des échantillons de produits. 

Pendant que l’enquête suit son cours, les CDC ont indiqué que les personnes devaient envisager de s’abstenir d’utiliser des produits pour cigarettes électroniques.