Les articles les plus cités et les plus influents concernant la fibrillation auriculaire ont été rassemblés


  • Dawn O'Shea
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Un groupe de chercheurs a rassemblé une liste des 100 articles de recherche les plus cités concernant la fibrillation auriculaire.

Les résultats se fondent sur une recherche menée dans les bases de données Scopus et Web of Science en juin 2019, qui a identifié des articles publiés appartenant à divers domaines, notamment la médecine, la cardiologie médicale et interventionnelle, l’électrophysiologie et la chirurgie thoracique.

Le nombre de citations pour les 100 premiers articles a varié de 622 à 6 641, chaque article ayant été cité en moyenne 1 041,3 fois.

Les cinq articles les plus cités sont les suivants :

  • Dabigatran versus Warfarin in Patients with Atrial Fibrillation (Comparaison entre le dabigatran et la warfarine chez les patients atteints d’une fibrillation auriculaire ; NEJM 2009 ; 361:1139–1151 : 6 641 citations) ;
  • Spontaneous Initiation of Atrial Fibrillation by Ectopic Beats Originating in the Pulmonary Veins (Initiation spontanée de la fibrillation auriculaire par des battements ectopiques provenant des veines pulmonaires ; NEJM 1998 ; 339:659–666 : 5 289 citations) ;
  • Rivaroxaban versus Warfarin in Nonvalvular Atrial Fibrillation (Comparaison entre le rivaroxaban et la warfarine dans le cadre de la fibrillation auriculaire non valvulaire ; NEJM 2011 ; 365:883–891 : 4 991 citations) ;
  • Apixaban versus Warfarin in Patients with Atrial Fibrillation (Comparaison entre l’apixaban et la warfarine chez des patients atteints d’une fibrillation auriculaire ; NEJM 2011 ; 365:981–992 : 4 522 citations) ;
  • Atrial fibrillation as an independent risk factor for stroke: the Framingham Study (La fibrillation auriculaire en tant que facteur de risque indépendant d’accident vasculaire cérébral : l’étude de Framingham ; Stroke 1991 ; 22:983–998 : 4 444 citations).

The New England Journal of Medicine a été la revue la plus influente en ayant atteint un facteur d’impact de 79,26 en 2018. En 2017, les revues ayant les facteurs d’impact les plus élevés étaient The Lancet (53,26) et JAMA (47,66).