Les adultes plus âgés non institutionnalisés courent un risque élevé de développer une fragilité


  • Pavankumar Kamat
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Une nouvelle étude publiée dans la revue JAMA Network Open suggère que les adultes plus âgés non institutionnalisés courent un risque élevé de développer une fragilité et une pré-fragilité, les auteurs de l’étude ayant déclaré que des interventions appropriées sont nécessaires pour prévenir la fragilité. 

Les chercheurs ont réalisé une méta-analyse de 46 études observationnelles ayant inclus 120 805 personnes non fragiles (robustes ou pré-fragiles) issues de 28 pays, identifiées par le biais d’une recherche dans la littérature menée dans les bases de données MEDLINE, Embase, PsycINFO, Web of Science, CINAHL Plus et Allied and Complementary Medicine Database. L’incidence globale de la fragilité et de la pré-fragilité chez les adultes non institutionnalisés âgés de 60 ans ou plus a été déterminée sur une durée définie.

L’incidence combinée de la fragilité était de 43,4 cas (IC à 95 % : 37,3–50,4 ; I2 = 98,5 %) pour 1 000 personnes-années. Le taux d’incidence de la fragilité était significativement plus élevé chez les individus pré-fragiles que chez les individus robustes (taux d’incidence combinés : 62,7 cas [IC à 95 % : 49,2–79,8] contre 12,0 cas [IC à 95 % : 8,2–17,5] pour 1 000 personnes-années). Parmi les individus robustes, l’incidence combinée de la pré-fragilité était de 150,6 cas (IC à 95 % : 123,3–184,1 ; I2 = 98,9 %) pour 1 000 personnes-années. L’incidence de la fragilité et de la pré-fragilité était plus élevée chez les femmes que chez les hommes.

Les auteurs ont conclu en affirmant : « Il est impératif d’améliorer la compréhension des facteurs qui confèrent un risque accru de fragilité. Cela aidera à éclairer la conception d’interventions visant à prévenir la fragilité ou à minimiser ses conséquences négatives sur la santé. »