Le VPH est associé aux cancers oropharyngés : les femmes et les personnes non blanches ne sont pas épargnées

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

IMPORTANCE Le virus du papillome humain (VPH) est la cause d’une proportion croissante de carcinomes épidermoïdes oropharyngés (CEOP), en particulier chez les hommes blancs. La prévalence du VPH parmi les autres groupes démographiques et autres sites anatomiques du CETC n’est pas claire...