Le traitement médicamenteux contre l’ostéoporose n’est pas lié à une réduction des taux de mortalité


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Bien que certaines études aient suggéré que les traitements médicamenteux contre l’ostéoporose pouvaient directement réduire les taux de mortalité, les résultats d’une nouvelle méta-analyse suggèrent que ce n’est pas le cas. 

Les chercheurs ont analysé les données issues de 38 essais cliniques ayant inclus 101 642 participants afin d’évaluer si les traitements médicamenteux contre l’ostéoporose réduisaient la mortalité globale. Au total, 45 594 participants ont été randomisés pour recevoir un placebo et 56 048 pour recevoir le traitement. 

Les auteurs n’ont trouvé aucune association significative entre l’ensemble des traitements médicamenteux contre l’ostéoporose et le taux de mortalité globale (rapport de risque [RR] : 0,98 ; IC à 95 % : 0,91–1,05 ; P = 0,56).

L’analyse de 21 essais sur le traitement par bisphosphonates n’a montré aucune association significative avec la mortalité globale (RR : 0,95 ; IC à 95 % : 0,86–1,04 ; P = 0,17). 

L’analyse de six essais sur le traitement par zolédronate (RR : 0,88 ; IC à 95 % : 0,68–1,13 ; P = 0,31) n’a pas non plus montré d’association avec le taux de mortalité globale ; cependant, les auteurs ont noté l’existence d’éléments indiquant une hétérogénéité des résultats (I2 = 48,2 %). Les auteurs ont exprimé la nécessité de disposer de davantage de données pour mieux comprendre si le traitement par zolédronate était associé à une réduction de la mortalité.

Les chercheurs, qui ont écrit dans la revue JAMA Internal Medicine, ont averti que les traitements médicamenteux contre l’ostéoporose devaient uniquement être recommandés pour prévenir les fractures et non pour parvenir à une réduction supplémentaire de la mortalité.