Le ténofovir diphosphate dans les taches de sang séché prédit la virémie future chez les patients infectés par le VIH


  • Agenzia Zoe
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Messages principaux

  • Le ténofovir diphosphate (TFV-DP) dans les taches de sang séché est un facteur de prédiction de virémie future > 20 copies/ml chez les personnes vivant avec le VIH qui prennent du fumarate de ténofovir disoproxil (TDF).
  • Le résultat est confirmé pour les participants non virémiques au moment de la visite.
  • L’étude montre une utilisation possible de ce biomarqueur de l’observance comme complément à la charge virale (CV) du VIH dans les soins cliniques pour surveiller l’efficacité du traitement antirétroviral.

 

Le TFV-DP, anabolite phosphorylé du ténofovir, quantifié dans les taches de sang séché (TSS), a été associé par le passé à une suppression virale chez les personnes vivant avec le VIH prenant du fumarate de ténofovir disoproxil (TDF) et du ténofovir alafénamide. Cette étude étend l’utilité clinique potentielle du TFV-DP et souligne la valeur qu’une mesure objective de l’observance pourrait ajouter à l’information fournie actuellement par la charge virale du VIH (CV) dans les soins cliniques.

L’étude a recruté des personnes vivant avec le VIH sous TDF au sein du cabinet de groupe de l’hôpital de l’Université du Colorado (University of Colorado Hospital Infectious Diseases Group Practice ; Aurora, Colorado) de juin 2014 à juillet 2017.

Des échantillons de sang pour la CV plasmatique du VIH et le TFV-DP dans les taches de sang séché ont été prélevés prospectivement (jusqu’à 3 visites en 48 semaines). Le critère d’évaluation principal était la CV du VIH. La CV indécelable était définie comme

Les valeurs seuils du TFV-DP étaient sélectionnées au moyen de modèles de prédiction logistique maximisant l’aire sous la courbe de la fonction d’efficacité du récepteur.

Le risque relatif corrigé (RRc) estimé de virémie future (≥ 20 copies/ml) a été comparé à la catégorie de TFV-DP la plus élevée. En tout, 807 participants ont été recrutés et 451 participants ont été inclus dans l’analyse. Le RRc de virémie future pour les participants avec un TFV-DP inférieur à la limite de quantification

Le résultat a été confirmé pour 351 participants non virémiques au moment de la visite de l’étude : le RRc (IC à 95 %) était de 4,2 (1,5-12,0), P = 0,007 pour des niveaux de TFV-DP de

D’autres recherches sont nécessaires pour déterminer si le TFV-DP dans les TSS peut améliorer les résultats cliniques des patients sous traitement antirétroviral.

Limites : la cohorte était observationnelle et l’analyse ne comprenait pas tous les patients recrutés ; la valeur prédictive du TFV-DP dérivée du schéma ténofovir alafénamide n’a pas été évaluée ; certains participants ne se sont pas présentés à leur 2e ou leur 3e visite après le recrutement ; la durée entre la TSS et l’échantillonnage futur pour la CV du VIH était variable.