Le taux de dépistage du cancer du poumon est en augmentation aux États-Unis

  • Zahnd WE & al.
  • Am J Prev Med
  • 17 juin 2019

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Le recours à la TDM à faible dose (TDMFD) dans le cadre du dépistage du cancer du poumon a augmenté en 2017, comparativement aux années précédentes, mais son adoption reste faible et varie considérablement d’un État à l’autre.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les données issues des éditions 2010 et 2015 de l’Enquête nationale par entretien sur la santé ont montré que seuls 3,3 % et 3,9 %, respectivement, des patients éligibles à une TDMFD avaient fait l’objet d’un dépistage du cancer du poumon.

Protocole de l’étude

  • 4 373 personnes éligibles à une TDMFD dans 10 États ont été identifiées en 2017 lors d’une enquête des Centres de contrôle et de prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention) dans le cadre du Système de surveillance du facteur de risque comportemental (Behavioral Risk Factor Surveillance System).
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • 14,4 % avaient fait l’objet d’une TDMFD pour le dépistage du cancer du poumon au cours de l’année précédente.
  • Le dépistage par TDMFD était plus probable chez :
    • les patients assurés, comparativement aux individus non assurés (15,2 % contre 4,0 % ; P 
    • les patients asthmatiques (22,9 % contre 12,9 % ; P = 0,006) ;
    • les patients atteints d’une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO ; 23,7 % contre 8,5 % ; P 
  • Le taux de dépistage du cancer du poumon par TDMFD allait d’un taux faible de 6,5 % dans le Nevada à un taux élevé de 18,1 % en Floride (P = 0,03).

Limites

  • Seuls 10 États ont participé.
  • Aucune donnée concernant la prise de décision partagée.