Le taux de cancer colorectal est en augmentation chez les jeunes adultes en Europe


  • Dawn O'Shea
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’incidence de cancer colorectal (CCR) est en augmentation chez les jeunes adultes en Europe, d’après de nouvelles données probantes.

L’étude, publiée dans la revue Gut, a recueilli des données concernant l’incidence la mortalité du CCR selon l’âge entre 1990 et 2016, à partir de registres nationaux et régionaux sur le cancer, pour un total de 143,7 millions de personnes âgées de 20 à 49 ans, dans 20 pays d’Europe.

L’analyse des données a révélé que 0,13 % de la cohorte a reçu un diagnostic de CCR. Parmi les personnes âgées de 20 à 29 ans, l’incidence de cancer du côlon a augmenté de manière plus significative (2,7 % par an entre 1990 et 2005, et 9,3 % par an entre 2005 et 2016) que l’incidence de cancer rectal (3,5 % sur l’ensemble de la période).

Chez les deux sexes combinés, l’incidence de CCR a augmenté de manière plus importante chez les personnes de 20 à 29 ans que dans les tranches d’âge 30–39 ans et 40–49 ans.

La mortalité liée au CCR n’a pas évolué de manière significative dans le groupe d’âge 20–29 ans, mais elle a baissé de 1,1 % par an entre 1990 et 2016 pour les personnes âgées de 30 à 39 ans. Chez les personnes de 40–49 ans, la mortalité a baissé de 2,4 % par an entre 1990 et 2009, mais elle a augmenté de 1,1 % par an entre 2009 et 2016.

En réaction à ces résultats, les auteurs ont estimé que les recommandations actuelles en matière de dépistage du CCR pourraient devoir être réévaluées.