Le risque global d’AVC au cours d’une vie augmenterait depuis plusieurs décennies : info ou intox ?

  • Feigin VL & al.
  • N Engl J Med
  • 20 déc. 2018

  • Par Nathalie Barrès
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

Cette étude a estimé le risque global de faire un AVC au cours de la vie à partir de l’âge de 25 ans. Celui-ci serait de 25% chez les hommes comme chez les femmes. Des variations géographiques existent : le risque de faire un AVC au cours de sa vie serait le plus élevé en Asie de l’Est et le plus faible en Afrique Sub-Saharienne. Enfin, ce risque aurait augmenté au niveau mondial de 9% entre 1990 et 2016.

Pourquoi cette étude a-t-elle été menée ?

Améliorer la prévention de l’AVC passe par une meilleure compréhension des risques notamment chez les plus jeunes. En ce sens, les études épidémiologiques sont importantes pour établir un état des lieux et identifier certains facteurs de risque. Le risque d’AVC au cours d’une vie a déjà été évalué à travers quelques études, mais uniquement sur des populations bien spécifiques. Cette étude présente l’intérêt de l’évaluer au niveau global et régional en utilisant des données de prévalence de pathologies majeures.

Méthodologie

Le risque cumulé d'avoir un premier AVC, un AVC ischémique ou un AVC hémorragique au cours de la vie chez les adultes de 25 ans et plus a été estimé à partir des données de l’étude Global Burden of Disease 2016 (GBD).

Principaux résultats

Le risque global de faire un AVC au cours de la vie à partir de l’âge de 25 ans a été estimé à 24,9% [23,5-26,2]. Celui-ci serait de 24,7% chez les hommes et de 25,1% chez les femmes. Le risque le plus élevé a été observé en Chine pour l’homme (41,1%) et en Lettonie pour la femme (41,7%). Les risques estimés de faire un AVC ischémique et un AVC hémorragique au cours de la vie à partir de 25 ans seraient respectivement de 18,3% et 8,2%.

Le risque global moyen d’AVC a augmenté de 8,9% entre 1990 et 2016, passant de 22,8% à 24,9%.

Dans les pays à index sociodémographique (ISD) élevé, moyen et faible le risque estimé d’AVC au cours de la vie à partir de l’âge de 25 ans serait de 23,5%, 31,1% et 13,2%.

Le niveau de risque le plus élevé d’AVC au cours de la vie serait atteint en Asie de l’Est (38,8%), avec un taux record de 39,3% en Chine, puis en Europe Centrale (31,7%) et en Europe de l’Est (31,6%), et le niveau de risque serait le plus faible en Afrique Sub-Saharienne (11,8%). En France le risque a été estimé entre 17,0% et 22,9%.

Principales limitations

Ces estimations sont limitées par la précision et la disponibilité des données épidémiologiques au niveau des pays.

Financement

Étude financée par Bill et Melinda Gates