Le remdésivir déçoit en donnant de faux espoirs dans un essai à la puissance statistique insuffisante mené dans la province du Hubei


  • Jenny Blair, MD
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Un essai disposant d’une puissance statistique insuffisante sur le remdésivir, mené auprès de patients hospitalisés atteints d’une forme sévère de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) en Chine, n’a pas démontré de bénéfice clinique.
  • Pour plusieurs critères d’évaluation, des différences numériques non significatives sur le plan statistique étaient en faveur du remdésivir.
  • Parmi les résultats annoncés cette semaine issus de trois essais sur le remdésivir, il s’agit des seuls à avoir fait l’objet d’une revue par des pairs.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le remdésivir, qui inhibe la réplication du coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV-2), s’est avéré prometteur dans des études précliniques et observationnelles.

Principaux résultats

  • Avec la diminution de la flambée, l’inclusion de patients a été plus difficile et l’étude arrêtée.
  • Comparaison du remdésivir à un placebo concernant le délai avant l’amélioration clinique :
    • Durée médiane de 21,0 jours (intervalle interquartile [IIQ] : 13,0–28,0), contre 23,0 jours (15,0–28,0).
    • Rapport de risque (RR) de 1,23 (IC à 95 % : 0,87–1,75).
    • Mortalité et taux d’amélioration clinique similaires à 28 jours.
    • Taux d’amélioration numériquement plus élevés avec le remdésivir.
  • Dans le sous-groupe traité dans les 10 jours suivant l’apparition des symptômes :
    • Durée médiane de 18,0 jours (intervalle interquartile [IIQ] : 12,0–28,0), contre 23,0 jours (15,0–28,0).
    • RR de 1,52 (0,95–2,43).
    • Mortalité à 28 jours numériquement supérieure dans le groupe du placebo.
  • Aucune variation de la charge virale n’a été constatée avec le remdésivir.

Protocole de l’étude

  • Un essai randomisé a été mené en double aveugle et contrôlé par placebo, dans 10 hôpitaux situés dans la province du Hubei, en Chine (n = 237).
  • Les patients adultes hospitalisés présentant une infection au SARS-CoV-2 sévère confirmée ont été affectés de manière aléatoire selon un rapport de 2:1 au remdésivir ou à un placebo pendant 10 jours.
  • Critère d’évaluation : le délai avant l’amélioration clinique jusqu’au jour 28.
  • Financement : fonds du gouvernement chinois.

Limites

  • Puissance statistique insuffisante.
  • De nombreux patients ont été traités tardivement dans le cours de la maladie.

Informations supplémentaires

  • Les résultats préliminaires de 2 essais sur le remdésivir sont apparus le 29 avril, mais n’ont pas encore été publiés.
    • L’essai SIMPLE de phase III mené en ouvert de Gilead Sciences a annoncé un délai avant l’amélioration similaire entre le traitement de 5 jours et celui de 10 jours (n = 397 ; aucun groupe placebo).
    • L’Institut national de l’allergie et des maladies infectieuses des États-Unis (US National Institute of Allergy and Infectious Diseases) a annoncé un rétablissement plus rapide (n = 1 063).