Le premier rapport mondial sur la vision a été publié


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Un nouveau rapport a averti que les systèmes de santé sont confrontés à des « défis sans précédent » pour répondre aux besoins actuels et estimés de la population mondiale en matière de soins oculaires. Il indique également que l’inclusion des soins oculaires en tant que composante essentielle de la couverture sanitaire universelle est l’une des mesures clés nécessaires pour relever ces défis. 

Le premier Rapport mondial sur la vision a été publié cette semaine par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), en amont de la Journée mondiale de la vue, qui a lieu aujourd’hui, jeudi 10 octobre. Il est estimé qu’au moins 2,2 milliards de personnes dans le monde sont atteintes de déficience visuelle ou de cécité et que, parmi ces cas, plus d’un milliard auraient pu être évités ou ne sont toujours pas traités. 

Le rapport montre également que la charge des affections oculaires et des déficiences visuelles est souvent bien plus élevée chez les personnes vivant en milieu rural, les personnes à faible revenu, les femmes, les personnes plus âgées, les personnes handicapées, les minorités ethniques et les populations autochtones. Il est estimé que les besoins non satisfaits de correction pour la vision de loin dans les régions à revenu faible ou intermédiaire, par exemple, sont quatre fois plus élevés que dans les régions à revenu élevé.

Le rapport indique qu’une plus forte intégration des soins oculaires est nécessaire au sein des services de santé nationaux, notamment au niveau des soins en médecine générale. Cela permettrait de s’assurer de répondre aux besoins oculaires d’un plus grand nombre de personnes, notamment par la prévention, le dépistage précoce, le traitement et la rééducation.