Le nombre de cas de rougeole signalés a presque doublé en un an


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) rapporte un quasi-doublement des cas de rougeole du fait de la hausse de flambées graves et prolongées dans le monde. 

Les chiffres de l’agence de santé des Nations Unies montrent qu’à la mi-janvier cette année, 229 068 cas de rougeole ont été signalés durant l’année 2018 dans 183 États membres. Les pays ont jusqu’au mois d’avril pour fournir les données relatives au fardeau de la maladie pour l’année passée. Ce nombre représente un quasi-doublement des cas de rougeole par rapport à 2017, qui avaient été signalés au même moment l’année passée (115 117). Ce nombre a finalement augmenté pour atteindre 173 330 cas. « En raison de retards dans les signalements et de flambées survenues à la fin de l’année 2018, nous nous attendons à ce que ce nombre augmente, comme cela s’est produit lors des années précédentes », a déclaré l’agence. 

Le nombre de cas s’est élevé à 33 879 en Afrique, à près de 17 000 dans les Amériques, à 73 133 en Asie du Sud-Est, à 82 596 dans 47 des 53 pays de l’Europe, à moins de 22 000 dans la Méditerranée orientale et à 23 607 dans le Pacifique occidental. 

Le Dr Katherine O’Brien, directrice du département Vaccination, vaccins et produits biologiques de l’OMS, a exhorté les pays à maintenir une couverture vaccinale élevée avec deux doses du vaccin contre la rougeole. « Nous reculons sur les progrès accomplis, non pas parce que nous n’avons pas les outils, mais parce que nous ne vaccinons pas », a-t-elle affirmé.